Bulletin municipal

BULLETIN MUNICIPAL - MOT DU MAIRE

JANVIER 2016

Document papier adressé aux habitants de la commune, consultable également en mairie, celui-ci regroupant les informations présentes sur le site.

Bulletin Juillet2017 à télécharger : ici   Bulletin municipal gratot janvier 2017Bulletin municipal gratot jjuillet 2017 (5.36 Mo)

 

LE MOT DU MAIRE

Les vacances d’été vont arriver pour un certain nombre d’entre vous et vont être l’occasion de rompre avec les habitudes du quotidien.

En ce qui concerne la vie de notre commune, quelques éléments viennent aussi perturber un peu nos routines de fonctionnement. En effet, la création de la nouvelle communauté de communes Coutances Mer et Bocage regroupant les 64 communes du secteur se concrétise.

Pour ce qui est des impôts communautaires, ils augmentent, mais parallèlement dans un souci d’ajustement, les impôts communaux diminuent. Globalement, le taux d’imposition reste le même et la communauté versera une attribution de compensation pour préserver les recettes du budget communal.

 

Pour ce qui du syndicat scolaire, celui-ci est inactif et va être prochainement dissous. La communauté de communes prend en charge à présent tout ce qui touche aux affaires scolaires. La commune de Gratot reprend la gestion de la cantine du RPI ; tarifs, rémunération et gestion des personnels, entretien des locaux... Les communes partenaires ont signé une convention avec la municipalité de Gratot pour le paiement de la prestation et pour en définir les modalités de calcul. Pour gérer cela, une commission extramunicipale a été mise en place. Elle reprend globalement les membres de l’ancien syndicat scolaire.

Toujours sur le plan scolaire, les TAP (Temps d’Activité Périscolaire) créés dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires sont remis en cause par la communauté de communes suite à l’élection présidentielle qui permet le retour à la semaine de 4 jours. De plus, un décret en début d’année, n’autorise plus pour l’animation des TAP le recours aux autoentrepreneurs et aux associations, ce qui rend impossible le maintien des TAP tels qu’ils ont été conçus initialement.

 

Dans les nouvelles concernant la commune, les effectifs de l’école de l’année dernière se maintiennent ce qui permet de pérenniser la sixième classe.

 

Les PAV (Point d’Apports Volontaires) sont désormais en service. Au Hommëel, leur installation a permis en même temps de gérer le parking devant l’église, ainsi que l’accès au portail de l’église en béton désactivé. Le goudronnage du parking de l’école a permis d’intégrer au mieux les PAV dans un espace fonctionnel. Pour ces deux PAV, j’espère que chacun fera l’effort d’en faire bon usage et de veiller à les maintenir propres.

Deux candélabres seront posés prochainement sur l’agrandissement du parking et en permettront l’éclairage ainsi que celui du PAV.

Un nouveau massif a été aménagé à la sortie du bourg en direction du Hommëel par l’entreprise David Paysage qui a réalisé les aménagements autour de salle de convivialité et de la mairie. Le résultat esthétique est tout à fait satisfaisant. Je ne peux que regretter les vols de végétaux peu de temps après la fin de l’aménagement.

 Dans le même registre, je suis offensé d’avoir découvert le vol de la gerbe de fleurs déposée sur le monument aux morts lors de la cérémonie du 8 mai. Les anciens combattants et les membres du conseil municipal se joignent à moi pour condamner de tels comportements choquants et peu respectueux.

 

Dans les travaux à court terme, un remaniage d’une partie de la toiture de l’église de Gratot est envisagé. Malheureusement, l’architecte des bâtiments de France le refuse et impose des contraintes fortes sur la rénovation : avoir recours à un architecte, dépôt de permis de construire, ardoises cloutées...Dans ce contexte les travaux ne sont pas réalisables dans l’immédiat.

 

Une campagne de rénovation des vitraux est aussi en cours à l’église du Hommëel à l’initiative de l’ASEH.

 

Je ne peux terminer ce mot du maire sans évoquer le décès de Jules Lelimouzin, ancien combattant d’Algérie et blessé de guerre.  Il a été employé municipal pour la mairie de Gratot pendant de longues années A regretter également le départ de Georges Noël , ancien conseiller municipal et fortement investi dans les activités associatives. Je renouvelle à leurs familles le témoignage de toute ma sympathie.

 

Un grand merci aux différentes associations de la commune, qui font preuve de dynamisme et de solidarité tout au long de l’année. Preuve en est avec le déplacement de deux classes du RPI à Etouvans, pour lequel la contribution de chacun a permis une grande réussite.

 

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bel été,

                                                                            Rémi BELLAIL

 

 

 

 

 

Anciens bulletins

A consulter en mairie

 

.