Bulletin municipal

BULLETIN MUNICIPAL - MOT DU MAIRE

 

Document papier adressé aux habitants de la commune, consultable également en mairie, celui-ci regroupant les informations présentes sur le site.

Bulletin Juillet 2018 à télécharger : ici   Bulletin municipal gratot janvier 2018Bulletin municipal gratot Juillet 2018 (2.83 Mo)

 

 

LE MOT DU MAIRE

L'année 2018 a commencé par le recensement de la population de Gratot. Les résultats ne sont pas définitifs. Sur 324 logements que compte la commune, 280 sont occupés de façon permanente. Les autres logements sont soit des résidences secondaires, des gîtes/location de vacances ou des logements vacants. Le nombre d'habitants résidant de façon permanente sur la commune de Gratot est de 661 habitants, il était de 648 en 2014. La population DGF va probablement dépasser les 700 habitants.

En ce qui concerne l'école, la 6ème classe ouverte il y a deux ans sera maintenue si l'effectif de l'école atteint 125 élèves à la rentrée. A la date d'aujourd'hui il est de 122 élèves. Un comptage sera effectué début septembre par l'inspection académique et son représentant.

Le projet de commune nouvelle regroupant les communes de La Vendelée, Brainville, Servigny et Gratot dont vous avez sûrement entendu parlé ne se fera pas. En effet le conseil de Brainville a estimé que la commune n’était pas prête actuellement pour cette démarche. Le conseil de Servigny après certaines hésitations a décidé de s'associer à la commune de Gouville sur Mer. Dans ces conditions le projet a été abandonné pour l'instant.

Le projet de lotissement communal près de la mairie démarre. Une consultation pour la conception du projet et le dépôt du permis d'aménager a été menée. Le cabinet SAS INFRA VRD de Savigny a été retenu. Un rendez-vous est fixé prochainement. Parallèlement à cela, une concertation a été engagée pour l’aménagement de terrains constructibles, ainsi que l’implantation d’une réserve incendie, en face du parking de l’école, espérant maintenir la végétation existante

Toujours dans le registre des travaux, le conseil départemental a réalisé le plan de l'aménagement de l'entrée du bourg. Cet aménagement à droite en entrant dans la commune en venant de Coutances va permettre d'assurer la continuité du trottoir.

Les travaux de restauration des vitraux de l'église du Hommëel, à l’initiative de l'ASEH, vont être prochainement terminés pour un coût de plus de 25 000 € HT. La moitié de cette somme a été subventionnée par le conseil départemental, l'Etat et la fondation Langlois. Le reste correspond à des dons de plusieurs familles locales et à des ressources propres à l'association. Un grand merci à tous (voir page 52).

Monsieur et Madame Langlois, nos boulangers, nous ont informé qu'ils allaient cesser leur activité dans les prochains mois. Le conseil municipal étudie toutes les possibilités pour maintenir ce commerce. Le dossier n'est pas simple. Le bâtiment tant pour sa partie habitation que pour sa partie commerciale nécessite une importante réhabilitation, mais la commune ne peut intervenir directement sauf à se porter acquéreur du bâtiment. Le matériel professionnel n'est pas non plus en bon état et nécessite d'être renouvelé. Quel que soit le scénario retenu, il faudra trouver malgré tout « le boulanger ». Cependant, ni les boulangers ni moi-même ne sommes à l’origine de l’article paru dans la Manche libre du 14 juillet 2018

 

Concernant la nouvelle communauté, j'ai le regret de vous informer que les impôts vont augmenter. Cela impacte la taxe d’habitation, la taxe foncière sur le bâti et le non bâti. Parallèlement une nouvelle taxe a été créée par l'état et appliquée par la communauté (GEMAPI). Elle concerne la gestion des milieux aquatiques et la protection contre les inondations. Afin d’atténuer ces augmentations, la commune a diminué ces taux d'imposition ce qui représente un manque à gagner de 7500 €. Elle ne pouvait pas tout compenser, et ce d'autant plus que les dotations de l'Etat ont, elles, diminué de 17 000 €.

Compte tenu de ces éléments, le conseil municipal reste vigilant sur les dépenses qu'il engage tout en souhaitant maintenir une dynamique de développement de la commune.

Pour terminer il me reste à remercier tous les bénévoles qui s'investissent régulièrement dans la commune, aujourd'hui particulièrement ceux qui viennent de se mobiliser pour la réussite de la fête communale. Un grand merci donc aux présidents d'associations. Merci également à Paulette Lair pour son dévouement pendant 20 ans au sein du club de Gratot.

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bel été.

                                                                                              Rémi Bellail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.